Bulletin EDUPAX NO 12

Octobre 2005

Le présent bulletin vous apporte des nouvelles sur la culture qui alimente actuellement l’imaginaire des enfants, sur l’influence des médias et surtout, sur les victoires remportées contre la culture toxique qui leur est offerte. Vous y trouverez des nouvelles sur les multiples formes de violence commise, subie et consommée par les jeunes. Nos efforts pour nourrir la Paix dans le cœur des enfants et des ados pourront  marquer plus de points si nous pouvons étendre notre réseau de collaboratrices et de collaborateurs.

Merci de faire suivre ce bulletin à vos contacts

1. Si on psychanalysait cette télé malade ? La revue française L’Humanité publie une entrevue avec un psychiatre qui analyse le contenu de la télé. Sans concession, ce psy sait que la télévision est le plus admirable et le plus jubilant instrument d’approche de la réalité, de communication entre les êtres. Il critique ce qu’il advient de cet outil entre les mains des monopoles, mafias et barons actuels. http://www.humanite.fr/popup_print.php3?id_article=816545

2. Étude de l’ONU sur la violence envers les enfants. EDUPAX s’intéresse particulièrement à la partie de l’étude où l’on traite de la téléviolence et des façons d’en protéger les enfants. Paulo Sergio Pinheiro, the Independent Expert leading the UN Study on Violence Against Children, gave an overview of the nine regional consultations that have taken place around the world. He highlighted some of the positive outcomes that have emerged from these. Many countries still tolerate various forms of violence against children. States have the primary responsibility to protect children and the Study will challenge social norms.  >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
The Progress Report : http://www.crin.org/violence/search/closeup.asp?infoID=6273                   
Paulo Pinheiro's speech : http://www.crin.org/violence/search/closeup.asp?infoID=6340           
More about the Violence Study : www.childrenandviolence.org

3. Les 100 meilleurs jouets. Dr. Toy has completed the latest installment of her 100 Best Children's Products  in 8 categories: Active Products, Audio/Visual Products, Creative Products, Educational Products, Games, High-Tech Products, Socially Responsible Products, and Toys. In addition to those items, the list offers 20 other products too good to miss. Dr. Toy's 14th annual 100 Best List forms the centerpiece to this year's Holiday Gift Guide. It includes her timely suggestions on selecting children's products and tips on how to keep toys safe and clean.  The Holiday Gift Guide also features articles on the importance and value of play as a learning method.  A more detailed analysis of play can be found in Dr. Toy's Smart Play, Smart Toys .

4. I Will Not Kill Campaign was launched by Fellowship of Reconciliation. As US military recruiting numbers fall, the military is stepping up efforts to entice youth to join their ranks. The 'I Will Not Kill' Campaign is an effort to educate youth about the reality of war and their rights to say 'no' to killing. Conscientious Objection - It Takes Courage! The campaign aims to educate high school and college age youth to: 1) raise awareness of resistance to war; 2) educate youth about the impacts of war; 3) oppose a future draft; 4) dismantle the selective service system and promote a culture of life; 5) promote conscientious objection to war as a positive alternative to violence and a way to strengthen and uplift communities and all of civil society. http://www.iwillnotkill.org/

5. Trois modèles pour l’enseignement des droits de l’homme  pourraient accroître leur efficacité. 1) Modèle de sensibilisation; 2) modèle de responsabilisation; 3) modèle de transformation. Chaque modèle identifié possède ces caractéristiques : objectifs, publics cibles, contenus et approches pédagogiques. Article tout à fait pertinent. Il faut porter plus d'attention aux stratégies nécessaires pour le développement d'une culture des droits dans nos sociétés.  http://hrea.org/fr/models.html

6. Le soldat, bouc-émissaire sacrifié. In « Violence and the Sacred » and other books, Rene Girard theorizes that sacrificial scapegoating is the fundamental mechanism supporting and sustaining religion and civilized communities. By virtue of the scapegoat mechanism, divisions in the community are reduced to but one division: the division of all against one common victim or minority group. Prime candidates for scapegoating, Girard says, are the ³marginal and the weak,² a minority group, or those isolated by their very prominence. Specifically, I shall focus on the institution of warfare and to show how the soldier functions as a sacrificial victim. The scapegoating process does not just accept innocent victims, but prefers them established groups in society. In the wake of murdering the victims, communities find that the sudden war of all against one has delivered them from the war of each against all. All the kingdoms of the world are based on the scapegoat mechanism. This mechanism, Ragsdale says, depends on a  collective unknowing for it to work. Things Hidden Since the Foundation of the World alludes to this idea of a concealed dynamic that has worked to maintain civilizations from their beginnings. People perform scapegoating, but are not aware of what they are doing, or why. http://home.earthlink.net/~libraryofsocialscience/soldier_nightmare.htm

7. Rape, Sexual violence Continue in Sudan's Darfur Region, UN Reports - "Armed elements in Sudan's strife-torn Darfur region, including law enforcement officers and the military, continue to perpetrate rape and sexual violence, with the authorities seemingly unable or unwilling to hold them accountable, according to a new United Nations report released today. [...] It says the Government is starting to take some steps, including the formation of a State Committee on Gender Based Violence for South Darfur and the provision of technical assistance to improve the investigative capacity of law enforcement agencies. But major obstacles continue to prevent most victims from seeking accountability. [...] http://allafrica.com/stories/200507290422.html

8. Radio guérisseuse. La Benevolencija is a Rwandan reconciliation radio station that produces programs that give insight into the steps that might lead to genocide, that promote trauma-healing methods, and that are designed to lead to reconciliation and the prevention of violence. The objective of the project is to convey themes and messages in both entertaining and educational (E&E) radio programs and through grassroots activities including poetry, music, oral history testimony and public debate programmes. The Rwandan RLB hopes to use communication to heal the psychological and social damages incurred by the 1994 genocide.

9. Festival du Conte pour la PAIX. Des quatre coins du monde, des conteurs tels Hamed Bouzzine (Maroc) « Fragments d’épopée touareg » et Rachid Akbal « Ma Mère l’Algérie » contribuent au Festival dont le but est de rapprocher les peuples dans un esprit de solidarité. Au programme : 1) la Grande Nuit du Conte, spectacle d’ouverture diffusé  internationalement en direct sur Internet (heure du Québec) ; 2) Contes pour la Paix dans le monde, avec Michel Faubert, Coralia Rodriguez (Cuba), Ben Zimet (Europe de l’Est), Koldo Amestoy (Pays Basque, France). Le programme. www.festival-conte.qc.ca

10. Le professeur Sigman a observé la culture de 10 pays : Bhutan, Mali, Tonga, Myanmar, Laos, Iran, Corée, Vietnam, Bolivie. Puis il a analysé la nôtre. Le titre de son livre: « Remotely Controlled. » Children under 3 should see NO screen entertainment. Reducing television viewing should be a population health priority. For Dr. Sigman, member of Britain's Institute of Biology, the health risks are “the greatest health scandal of our time”. Children viewing even a moderate amount of TV can dramatically increase their risk of myopia, slow down their metabolic rate and may trigger premature puberty. It was also found to lead to a "significantly elevated risk" of sleep problems in adulthood, causing hormone changes, which in turn directly increase appetite and body fat production and damage the immune system, leading to a greater vulnerability to cancer. A dose-response relationship between the amount of television watched and the degree of educational damage is now emerging that has biological plausibility. Television viewing is also now linked with stunting brain development in the child's frontal lobes, leading to reduced impulse control and increased anti-social behaviour. Schools are expected to deliver results, yet they have an insurmountable obstruction in the form of a TV screen. http://www.aricsigman.com/  <<<<<<<<< La maison d’édition: http://www.randomhouse.co.uk/minisites/RemotelyControlled/

11. La prostitution, de la répression à la responsabilisation, avec Gunilla Ekberg, avocate et féministe canadienne, engagée depuis 2001 auprès du gouvernement suédois pour l'application d'un plan national de lutte contre la prostitution et la traite des êtres humains. Experte internationale reconnue sur ces questions, Madame Ekberg a coordonné plusieurs projets multilatéraux en Europe contre la traite à des fins d'exploitation sexuelle, et elle a travaillé pour l'ONU sur ce dossier. La loi suédoise, dit-elle, punit les acheteurs ou prostitueurs et non les femmes prostituées. Le modèle suédois leur offre plutôt assistance et accès à des services et à des programmes qui leur permettent de sortir de la prostitution. Contrairement à la Suède, les Pays-Bas considèrent la prostitution comme un commerce légitime et accordent aux prostituées les mêmes avantages sociaux que ceux reconnus à d'autres travailleurs. Quels sont les effets de ces deux politiques, diamétralement opposées face à la prostitution, sur la sécurité des personnes prostituées et sur les rapports hommes-femmes dans une société comme la nôtre, qui défend des principes d'égalité entre les sexes? Un film, intitulé « La vitrine hollandaise », du journaliste français Hubert Dubois, traite de ces questions. À l'heure où le gouvernement canadien a décidé de réviser le Code criminel concernant la prostitution, il nous faut réfléchir aux enjeux sociaux de la légalisation ou de la décriminalisation, proposée comme une panacée aux problèmes réels de violence, d'insécurité et de stigmatisation liés à la prostitution. Il nous faut surtout trouver des alternatives à la répression des personnes prostituées, leur offrir des solutions qui soient respectueuses de leurs droits, tout en étant cohérents avec les principes d'égalité. Michèle Roy. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

12. Vétérans pour la Paix en congrès au Texas. On entend souvent parler des états-uniens guerriers. Mais il y a ces autres, des ex-militaires qui condamnent la guerre. Ils existent et continuent de se battre contre le bellicisme de leurs gouvernants. The 20th annual convention for veterans from all over the U.S. gather to stand against war and move forward the cause of peace. http://www.veteransforpeace.org/

13. La réalité devient fiction. La chaîne de télévision FX, propriété de Rupert Murdoch, a diffusé aux États-Unis le premier épisode d'Over There, une nouvelle série sur le vécu des soldats états-uniens en Irak. http://www.courrierinternational.com/imprimer.asp?obj_id=53940

14. Junk Food Nation and Childhood Obesity. In recent months the major food companies have been trying hard to convince Americans that they feel the pain of our expanding waistlines, especially when it comes to kids. Kraft announced it would no longer market Oreos to younger children, McDonald's promoted itself as a salad producer and Coca-Cola said it won't advertise to kids under 12. Is this all baloney ? Despite the fanfare, industry had no cause for concern. Growing industry influence is apparent at the President's Council on Physical Fitness. What companies has the government invited to be partners with the council's Challenge program ? Coca-Cola, Burger King, General Mills, Pepsico and other members of the "obesity lobby." Public opinion is solidly behind more restrictions on junk food marketing aimed at children, especially in schools. A February Wall Street Journal poll found that 83 percent of American adults believe public schools need to do a better job of limiting children's access to unhealthy foods.  http://www.thenation.com/docprint.mhtml?i=20050829&s=ruskin

15. Reintroduction of a bill that will restore the authority of the Federal Trade Commission (FTC) to regulate marketing directed at children. Since 1980, when Congress severely curtailed the FTC’s authority to regulate child-directed advertising, marketing to children has escalated exponentially with minimal government oversight. As marketers spend more money and find new ways to undermine parental authority, children pay the price: Childhood obesity, youth violence, precocious and irresponsible sexuality, excessive materialism, the erosion of children’s creative play, and family stress have all beenlinked to youth marketing. Voice your concerns. 


16. La sexualisation précoce titille les pédophiles. Soft porn to sell fashion to children is a disturbing phenomenon that is growing increasingly more common. Experts are concerned: The shameless sexualization of pre-teens in ads reinforces the belief that it's acceptable to treat children as sexual beings. "Perhaps when we surround ourselves with sexualized images of young people we shouldn't be surprised that a segment of the society think that it is okay to have sex with children," says Cathy Wing, of Media-Awareness, a non-profit educational organization for media literacy. http://www.fradical.com/Sexualizing_children_feeds_pedophilia.htm

17. Tuer des policiers pour rire. The daughter of Roosevelt police Chief Cecil Gurr, who was shot to death on duty in 2001, hopes to discourage the game's developer, Avalanche Software from marketing "25 to Life." The game glorifies murdering police officers and brings video games to a new level of indecency, the attorney general said. "I'm a free market, free enterprise kind of guy," he said, "but you have to draw the line somewhere and this is it. It's teaching young people to kill people." http://www.fradical.com/Articles_on_25_to_life.htm 

18. Déposition devant le Conseil municipal de Chicago. Does government have the right to legislate who can play violent video games in public arcades? Many public health professionals say yes. "It has gone from something that was irritating and worrisome to something that is truly a public health emergency," said Dr. Michael Rich, Am. Academy of Pediatrics. Dr. Michael Rich of Harvard Medical School told Chicago Council members that all the available research on violent video games says that they desensitize and promote violent acts among those who play particularly those who play them most-- children. "Fantasy or human violence are the most popular type of video games among children. 50% of fourth graders say that violent video games are their favorites," said Dr. Rich. Dr. Rich's appearance on Monday was used to bolster a proposed Chicago ordinance that would limit the accessibility. http://www.fradical.com/October_2000_Pediatrics_testimony.htm

19. Semaine pour contrer l’intimidation. From November 14th to the 20th, we are focusing on the tremendous leadership potential that youth offers with respect to addressing the issue of bullying in their schools and communities. We hope that they will choose to become "Peer Power" leaders in their schools and communities prior to, as well as after National Bullying Awareness Week. People can find more information in the "What's New" section of www.bullying.org Web site. We have also created a free Bullying Awareness Week toolkit in PDF format that can be downloaded. It has lots of very helpful ideas and suggestions as to what schools and communities might do to get involved, including "Blue Wednesday" when we are encouraging youth and adults alike to wear blue as a sign of peace and solidarity in supporting the idea that "It IS cool to care!" We would like to encourage you, your organization, and your community to participate in the 3rd annual "Bullying Awareness Week".

20. Géographie de la prolifération nucléaire. The complete collection of maps from Deadly Arsenals: Nuclear, Biological, and Chemical Threats by Joseph Cirincione, Jon B. Wolfsthal, and Miriam Rajkumar is now available online. Included in the collection are maps that reflect the worldwide proliferation of nuclear, chemical, and biological weapons and their missile delivery systems. Additionally, country maps show the major nuclear installations, both civilian and military, in each country. http://www.carnegieendowment.org/static/npp/deadlymaps.cfm

21. FBI forms anti-porn squad. The Attorney General has asked the FBI to focus on adult pornographers, provoking sarcasm among some agents. Washington Post, September 2005.

22. Des succès hollywoodiens empoisonnés. Aucun des 200 plus gros succès récents d'Hollywood ne présente des rapports sexuels protégés et dans aucun cas on ne voit de grossesse non désirée ou d'infection. http://www.courrierinternational.com/imprimer.asp?obj_id=55624

23. Une femme présidente des États-Unis. 16 millions de téléspectateurs ont vu la comédienne Geena Davis incarner la première femme à être élue présidente des Etats-Unis.


24. Lili regarde trop la télé. Tel est le titre du petit livre pour enfants et éducateurs, de Dominique de Saint Mars, collection Ainsi va la vie, édition Calligram. Bandes dessinées qui démontrent qu’à notre insu, enfants et parents sont sous l’emprise quotidienne de la télé. Les dernières pages (de 41 à 46) s’adressent à l’enfant pour qu’il vérifie s’il n’aurait pas des points en commun avec Lili ou son frère Max et invitent le jeune lecteur à parler de ses réflexions avec ses parents… qui auront préalablement lu le livre. Dans la même collection : Max est fou des jeux vidéo ; Lili est fâchée avec sa copine ; Max et Lili ont peur ; Jérémy est maltraité. Petits livres pleins de finesse et de sagesse. www.amazon.hsj.qc.ca/cise/rech_101.asp?id_sujet=100182-33k

25. Humains jetables ? Une certaine télé nous captive en nous présentant des garçons et des filles jetables. Quelle conception de la vie des émissions comme Star Académie, Survivor et Canadian Idol véhiculent-elles ? Et par millions, nous nous rassemblons autour du petit écran pour savoir lequel de ces êtres humains sera éjecté par le vote populaire. Ce type de télé réduit-il la valeur de la vie ? http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/1_articles/humains%20jetables.html

26. Valerie Smith a déposé une plainte formelle devant la Commission des Droits de l’Ontario. Elle accuse la maison de disque HMV de pratiquer une propagande haineuse contre les femmes en vendant les chansons de certains rappeurs. Tous les profs d’anglais obtiendront un succès bœuf auprès de leurs élèves en leur faisant commenter, débattre et pratiquer leur anglais sur le communiqué de Valerie.  http://www.fradical.com/NR_HMV_Accused_of_Selling_Hate_Rap.pdf

EDUPAX recherche un traducteur ou une traductrice bénévole intéressée à traduire la plainte déposée en Ontario, dans le but de déposer une plainte similaire devant la Commission des Droits de la personne et des Droits de la jeunesse du Québec. La plainte originale déposée par Valerie est affichée ici : http://www.fradical.com/Complaint_to_OHRC_re_HMV_Canada_Inc.pdf

27. Hélicoptères assassins made in Canada. Canada manufacturing Bell helicopters bound for Iraq, Afghanistan. It can not only "track its prey, it can move in for the kill." It features a 2,000 rounds-per-minute machine gun, Hellfire missiles, and space for up to 38 tubes of Advanced Precision Kill Weapons Systems (APKWS), which promise a "lower cost per kill" than the other leading brands. And it's being built right here in peace-lovin' Canada. The Bell Armed Reconnaissance Helicopter, advertised on the company's website as "Hunter. Killer. Survivor," is, according to a company news release, able to "provide the [U.S.] Army with exceptional mission versatility and with the flexibility to accomplish armed reconnaissance, light attack, troop insertion, and special operations missions with a single aircraft. The helicopters will be put together in the corporation's Mirabel, Quebec plant before being shipped to the U.S. for completion and delivery. http://www.activistmagazine.com/index.php?option=content&task=view&id=406&Itemid=56

28. Profs intimidés. Never mind the playground, Ontario children save some of their worst bullying for their teachers, a new survey shows. From repeated classroom disruptions to insults and even threats of assault, nearly one in four Ontario teachers say they have been bullied in some way by their students, according to the survey of 1,217 teachers and support workers across the province's public and Catholic schools. Grades 7 through 9 pose the most risk to staff, with 50 per cent of teachers and support workers in these "intermediate" grades reporting some form of bullying by students, which they define as persistent incidents of abuse, threats, insults or humiliation. http://www.fradical.com/Students_swearing_at_teachers.htm

29. Les éducateurs et éducatrices à l’environnement du Canada tenaient leur congrès annuel au Camp Tawingo, à Huntsville, dans le nord de l’Ontario au début d’octobre. Pour la première fois, l’environnement culturel donnait lieu à un atelier. Le contenu est affiché à l’adresse suivante. http://www.edupax.org/Assets/divers/programme/ateliers/EECOM%20Presentation%20worksheet.htm

30. Julie Lemay rapporte les propos d'anciens participants de Star Académie, d'Occupation double et de Loft Story qui regrettent leur expérience. Qu'est-ce qui peut pousser quelqu'un de normalement constitué à participer à de telles émissions ? Pourquoi vingt jeunes femmes acceptent-elles de se frotter chaque semaine à un Bachelor insignifiant ? Pourquoi de nouveaux lofteurs iront-ils s'enfermer en janvier dans un autre Loft Story, scrutés par des centaines de milliers de téléspectateurs qui ne se priveront pas de se payer leur tête ? Évoquant des rêves de stars remontant à l'enfance, se disant « égarée, sans amour, sans enfant et sans toit » lorsqu'elle avait posé sa candidature à l'émission, assoiffée de reconnaissance à l'époque, Julie Lemay constate que le soutien psychologique promis par les responsables de l'émission ne s'est pas matérialisé.                     

31. Nouvel hyperlien accessible via EDUPAX. Jeanne Maranda, une militante québécoise  de la première heure, travaille avec La Meute/Médi-action pour contrer la publicité sexiste.


32. Le site GRANDIR affiche des histoires sensibilisantes dont vos élèves raffoleront. Pour cultiver leur empathie, offrez à vos élèves de 6e et 5e année d’aller les raconter à des élèves de maternelle, première et deuxième année et observez leur attitude. http://www.grandir.levinux.org/ArecreationContes_00.htm

33. Lorsque Rose-Marie Charest, présidente de l’Ordre des psychologues du Québec, s’est rendue à Ottawa, il y a deux ans, elle accompagnait des enfants de 5e et 6e année de la CSDM qui allaient déposer une pétition à la Chambre des Communes. 58 000 personnes l’avaient signée pour demander deux toutes petites mesures aux responsables de l’utilisation des ondes publiques canadiennes. Suite à leur retour d’Ottawa, le Magazine Nouvelles-CSQ, diffusé à tous les enseignants du Québec, avait dépêché une journaliste pour recueillir les témoignages des enfants.  http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/7b8_television/petition.htm

34. En 2000, des situations d'écriture ont été soumises à des élèves pour développer leur sens critique, leur capacité d'expression et leur empathie.  L'année suivante, les textes recueillis ont été mis en débat dans 9 nouvelles écoles et d’autres élèves s’en sont inspirés pour produire leur page web. http://www.csq.qc.net/papillon/2002/Site/2001/solutions.htm

35. Le string pour fillettes. Micheline Carrier commente. « Votre opinion est nuancée et cible les véritables causes de cette situation : consommation et valeurs imposées. Je suis d'accord avec le lien que vous faites avec la prostitution juvénile bien que je sache que plusieurs personnes vous traiteront d'alarmiste (…). Pour moi, c'est une évidence que des jeunes de cet  âge n'ont pas le discernement de comprendre qu'on leur impose le "look pute" ; on finit par considérer que la prostitution, ce n'est pas si pire, finalement. C'est vraiment sur les valeurs que la consommation et les médias agissent de plus en plus. Pierrette Bouchard et son équipe viennent de publier un livre sur la sexualisation précoce des filles et ses conséquences ; elle va directement dans le sens de votre article et défend les mêmes valeurs. » http://sisyphe.org/article.php3?id_article=1906 

36. Entraînez vos élèves à défier la modélisation du corps des femmes par la pub. Le Réseau québécois d'action pour la santé des femmes (RQASQ) a publié la revue Audacieuses pour contrer le modèle unique de beauté véhiculé dans la société. Ce numéro critique les chirurgies esthétiques et les standards de beauté inaccessibles, auxquels 95 % des femmes ne correspondent pas. On veut éveiller les femmes à ce que les médias reflètent comme image corporelle de la femme, qui a un effet désastreux sur l'estime de soi. Les 52 pages invitent à une série de petits gestes concrets, tantôt en dénonçant les publicités sexistes auprès des entreprises, tantôt en portant plainte auprès du propriétaire d'une boutique de vêtements qui n'offre que des tailles de 12 ans et moins, tantôt en aidant à organiser une séance d'information sur l'image corporelle dans votre école secondaire. http://www.ledevoir.com/cgi-bin/imprimer?path=/2005/10/11/92338.html

37. L'Association francophone des Commissions nationales des droits de l'Homme tenait son premier congrès à Montréal du 29 septembre au 1er octobre 2005. Cette association, créée dans l'espace francophone, a pour vocation de regrouper les commissions, conseils ou comités nationaux ayant pour objet la promotion et la protection des droits de la personne. Le congrès réunissait des participants de la Francophonie, membres de l'Association, ONG, universitaires et autres, tous préoccupés par la question des droits économiques, sociaux et culturels. Étaient notamment  sous examen, la diversité culturelle, le développement durable, les droits culturels, l'articulation des droits individuels et des droits collectifs. Au terme du Congrès, la Déclaration de Montréal sur les droits économiques, sociaux et culturels a été adoptée. Cette dernière se trouve sur le site de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec www.cdpdj.qc.ca

38. Le Collectif masculin contre le sexisme questionne la SRC. « Il me semble que ce qu'on nous balance avec Doc Mailloux, Fathers 4 Justice ou n'importe quel clown de droite à qui des gens comme Guy A. Lepage passent le micro pour ressasser des stéréotypes racistes ou misogynes, c'est une politique intéressée axée sur la vente à des publicitaires de l'auditoire le plus vaste possible, grossièrement manipulé parce que "ça vend". Cette politique ne fait aucunement place à une "réplique rapide" ou documentée aux discours réactionnaires et mensongers sollicités et diffusés à "Toute la ville en parle", des propos justifiés par la SRC au nom de la liberté ou du débat. Comment protéger les droits à l'égalité face à un tel cynisme? » Martin Dufresne, Collectif masculin contre le sexisme. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

39. La découverte la plus incroyable du dernier siècle est aussi la plus soigneusement ignorée par les grands médias : fermer la télé entraîne une réduction de la violence. Le traitement a aussi permis de réduire l’obésité des élèves de 4e et 5e année de façon significative. Si la découverte avait été une pilule ou un sirop, on aurait probablement crié AU MIRACLE et plusieurs entreprises auraient tenté d’en obtenir l’exclusivité. Mais la découverte ne provoquera pas de tumulte à la bourse. Question à soumettre aux étudiantEs. Pourquoi les médias n’en parlent-ils pas ou peu ? http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/Traduction%20article%20Children%20Aggressive%20TV.htm

40. Nouvelles de TROP/PEACE. Les Clubs Optimistes du District Est de l’Ontario et du Québec reçoivent durant les mois d’octobre et de novembre la visite de représentants de l’organisme TROP (Travail de Réflexion Pour des Ondes Pacifiques) qui leur distribuent leur   guide d’intervention 2005-2006 contenant des suggestions d’activités à réaliser par les enfants afin de les sensibiliser à la paix. On trouvera de nombreux renseignements utiles à : www.trop-peace.com .

41. Le 25 octobre dernier, les profs d'éducation physique de l'île de Montréal tenaient leur assemblée générale annuelle, à l'école secondaire St-Luc. Les personnes présentes ont pu assister à un exposé sur les fléaux majeurs auxquels les jeunes d'aujourd'hui font face: la violence et l'obésité. Chaque personne présente a pu prendre connaissance de données importantes sur les deux phénomènes et visionner une partie de la vidéo sur le remède le plus efficace jamais découvert pour y faire face. Il s'agit du formidable DÉFI de la DIZAINE sans télé ni jeux vidéo. Le dossier offert aux participants est accessible sur le site EDUPAX. 


42. Conférence au Centre des enseignants et enseignantes de l’île de Montréal. Déjà plus de 75 membres du personnel de la Commission scolaire de Montréal sont inscrits à la conférence qui sera donnée au CEE le 2 novembre prochain. On y analysera les facteurs d'augmentation de la violence physique et verbale ; particulièrement le nouveau sport en vogue à l'école, le BITCHAGE, une combinaison sophistiquée de harcèlement, de dénigrement et de cruauté. Les élèves commencent à le pratiquer tôt au primaire; puis, avec le clavardage, ils s'adonnent au « cybercommérage ». Des sondages effectués aux quatre coins du Québec indiquent que le tiers des élèves en sont ou en ont été victimes.        


43. Les élèves de Quyon et de Luskville, dans la MRC de Pontiac, seront invités à relever le DÉFI de la DIZAINE du 18 au 27 avril 2006. C’est ce qu’ont décidé les parents et le personnel des deux écoles. Votre école est intéressée ? Vous voulez en parler à votre Conseil d’établissement ? Consultez la page du DÉFI à l’adresse : http://www.edupax.org/defi.html   

La consommation de jeux vidéo, de télé et de films violents désensibilise les enfants et les ados. Elle cultive leurs peurs et réduit leur capacité de porter secours aux victimes de mauvais traitements. Pour les aider à se soustraire au pouvoir des médias, les jeunes ont besoin d’adultes qui leur apprendront à développer leur sens critique et à cultiver la Paix. EDUPAX appréciera recevoir de vos nouvelles.

Jacques Brodeur, consultant en prévention de la violence,

Éducation à la Paix et éducation aux médias.     

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.